Bottom of Trees / 木の下

2005/2006 – Japan

En vivant à Sapporo, au Japon, je prêtais attention à un curieux spectacle. Sur de nombreux trottoirs, les pieds des arbres étaient investis par les gens habitant à proximité qui les transformaient en de mini jardins, brisant ainsi la limite entre espace public et espace privé. Pour une même surface de terre le résultat pouvait différer radicalement, révélant ainsi divers points de vue sur ce que pouvait être l’organisation de plantes et de fleurs. Cette pratique, commune en divers villes du monde entier, me semble avoir un intérêt tout particulier à Sapporo, ville développée fin 19ème grâce à l’aide des américains, mêlant ainsi inévitablement traditions de l’art du jardin à la japonaise et approche occidentale de l’urbanisme.